Chargement

Évoluer dans le monde des chiffres n’est pas évoluer dans un environnement poussiéreux comme beaucoup de personnes le pensent. Devenir comptable ou expert-comptable est un travail loin d’être ennuyante et est même un emploi dont les tâches sont cruciales pour la vie de l’entreprise. Contre toute attente, le domaine de la comptabilité est un domaine qui est aujourd’hui de plus en plus apprécié et il faut également savoir que ce n’est pas les recrutements qui manquent.

Qu’est-ce que le DCG ?

Le DCG ou diplôme de comptabilité et gestion est un diplôme d’État de niveau II, soit l’équivalent d’une licence ou d’un Bac +3. La formation va permettre aux étudiants d’acquérir toutes les connaissances de base qui leur permettront d’intégrer le domaine de la comptabilité et de la finance d’entreprise. La formation dure trois ans, comme cité précédemment et accessible après l’obtention du Baccalauréat ou d’un diplôme de premier cycle tel que le DUT GEA ou le BTS CGO et autres diplômes du même genre.

Le DCG est un ainsi un diplôme qui va permettre aux candidats d’intégrer le monde du travail bien que ce soit toutefois la première étape d’une longue étude dans le domaine. Les titulaires du diplôme peuvent dans cette mesure devenir commissaire aux comptes, responsable d’un service comptable ou en tant que collaborateur d’expert-comptable ou encore occupé un poste en tant que conseiller financier, chef comptable de MPE/PMI.

Comment passer son DCG ?

La formation pour l’obtention du diplôme de comptabilité et gestion comprend treize unités d’enseignement qui sont réparties en quatre grandes catégories à savoir l’économie, le droit, la gestion et le management et aujourd’hui, il y a l’anglais qui est devenu obligatoire. Un stage d’une durée de huit semaines est également requis pour pouvoir obtenir le diplôme. Le stage fera par la suite l’objet d’un rapport qui sera soutenu et noté.

Quelles sont les unités d’enseignements ? Comme cité précédemment, la formation comporte treize modules à savoir l’introduction au droit, le droit des sociétés, le droit social, le droit fiscal, l’économie, la finance d’entreprise, le management, les connaissances nécessaires concernant les systèmes d’information de gestion, l’introduction  à la comptabilité, la comptabilité approfondie, le contrôle de gestion, les relations professionnelles et l’anglais des affaires. Pour passer le diplôme, le candidat doit obtenir une moyenne de 10 pour chaque épreuve. Une note en dessous de 6 est éliminatoire. En revanche, ceux qui obtiennent une note inférieure à 10 ou égale à 6 peuvent soit conserver ces notes, soit choisir de se réinscrire aux unités correspondantes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En haut