Chargement

Faisant partie des VSLs, un taxi conventionné CPAM a pour principale mission de transporter des patients pour des motifs médicaux. Etant un taxi classique, il peut tout aussi bien réaliser des missions classiques comme tous les autres taxis. Son principal avantage est qu’il est certifié et agréé par la CPAM, ce qui le permet de bénéficier d’une couverture de la part de l’assurance maladie pour tout transport sanitaire prescrit par un médecin.

Couverture liée au recours d’un taxi conventionné

Il est possible de bénéficier d’une couverture de l’assurance maladie si on fait appel à un taxi conventionné CPAM pour se rendre à une consultation ou pour réaliser des analyses médicaux. Mais pour bénéficier d’une prise en charge, il faut avoir une prescription médicale qui stipule clairement le type de transport recommandé. Le taux de remboursement dépend du statut et de l’état de santé de l’assuré. C’est pour cette raison que les femmes enceintes et les nouveau-nés de moins de 30 jours peuvent bénéficier d’une prise en charge à hauteur de 100% pour un transport en vue d’hospitalisation. Tous les transports ne sont toutefois pas autorisés par le service médical de l’assurance maladie et nécessitent leur accord préalable. C’est le cas des transports de longue distance et des transports qui nécessitent plusieurs escales. Pour obtenir un accord préalable, il est nécessaire de remplir le formulaire prévu et l’envoyer au service médical de l’assurance maladie.

Remboursement de ses déplacements médicaux

Il est possible se faire rembourser ses déplacements médicaux grâce aux taxis conventionnés. Pour cela, il est indispensable d’avoir une prescription médicale en bonne et due de la part du médecin traitant. Ce dernier doit préciser le mode de transport ainsi que le trajet à emprunter dans l’ordonnance. La prise en charge est généralement 65% sur la base des tarifs conventionnés, mais elle peut varier selon le statut et l’état de santé de l’assuré. Pour une femme enceinte et un nouveau-né de moins de 30 jours par exemple, la prise en charge est de 100%. En ce qui concerne la prise en charge, il faut présenter l’ordonnance médicale ainsi que sa carte d’affilié à l’assurance maladie au chauffeur avant le départ pour ne pas avoir à rembourser les frais de transport. Dans le cas contraire, la demande de remboursement doit se faire auprès de la caisse d’assurance maladie. Pour ce faire, le chauffeur doit effectuer la télétransmission auprès de l’assurance de maladie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En haut