Chargement

Les humains et la nature sont fait pour cohabiter. L’arbre procure certains avantages à l’homme, en retour, ce dernier doit les entretenir afin que leurs développements ne représentent une menace pour ses propriétaires ainsi que les infrastructures environnantes. Pour pouvoir vivre sereinement en compagnie de nos amis verts, il faut les élaguer périodiquement. L’élagage n’est pas une opération anodine. L’opération consiste à tailler doucement ou sévèrement la plante dans un but précis. Pour ne pas produire d’effets néfastes, allant jusqu’à tuer l’arbre, voici quelques conseils utiles.

Élaguer, tout en préservant la santé de l’arbre.

Il faut préciser que les s’arbres peuvent s’auto-élaguer sans aucune intervention humaine. En effet, il se débarrasse naturellement de ses branches mortes. Mais ce processus est lent, et la chute aléatoire de ces branches présente des dangers pour les propriétaires ainsi que les passants. D’où l’intérêt de pratiquer l’élagage. C’est une opération contrôlée, bénéfique à l’arbre, et permet d’éliminer tout danger.

L’élagage consiste à couper certaines branches. Il s’agit donc de blesser l’arbre. Par conséquent, elle doit être réalisée avec beaucoup de précautions, pour ne pas engendrer des conséquences néfastes, mais favorise plutôt sa santé. Il permet d’assurer la bonne croissance et la productivité de nos amis verts.

En effet, il est nécessaire de tailler les branches malades ou infestées par des maladies. Le but est d’empêcher la prolifération des bactéries et champignons. Il en est de même pour les feuilles et branches qui empêchent l’aération et l’ensoleillement de la plante.

Pour les arbres fruitiers, l’élagage permet d’améliorer sa productivité. Ainsi, un arbre bien entretenu et élagué peut doubler, voire tripler sa production de fruit.

Élaguer pour se conformer à la loi.

L’élagage peut être volontaire ou contraint par la loi. En effet, le but étant la sécurisation et la protection de ses propriétaires ainsi que des infrastructures environnantes. Un arbre a tendance à pousser dans toutes les directions. Cela pose problème surtout s’il se trouve dans les milieux urbains, car une branche mal positionnée peut mettre en danger les fils électriques, les routes ou les maisons. Dans ce cas, elle doit être élaguée de toute urgence.

La loi contraint les propriétaires à élaguer les branches de ses arbres si celles-ci empiètent le terrain du voisin. Rappelons que les branches d’un arbre doivent être maintenues à deux mètres de la limite de la propriété voisine. Ainsi, l’élagage doit être réalisé pour se conformer à la loi. L’opération est souvent délicate, et nécessite l’intervention d’un professionnel en élagage comme cet élagueur expérimenté qui se trouve dans l’Aisne est nécessaire pour aboutir au résultat souhaité.

Le bon moment pour élaguer.

L’élagage ne se fait pas à n’importe quel moment de l’année. En effet, certains types d’arbres ne supportent pas d’être taillés pendant l’hiver, par exemple. Dans ce cas il faut attendre l’automne ou l’été pour le faire. La connaissance des arbres est donc essentielle pour pouvoir garder la bonne santé de la plante.

Il faut également prendre en compte l’âge des végétaux. En effet, la plupart des arbres ne supportent pas d’être élagués assez souvent. La fréquence varie donc en fonction de l’âge. Il est par exemple conseillé de tailler les branches d’un arbre une fois tous les cinq ans si son âge a dépassé les vingt ans. Mais s’il en a moins, un élagage tous les deux ans suffit amplement. Mais pour les arbres et arbustes de moins de 10 ans, on peut faire un élagage tous les ans sans que cela nuise à leurs santés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En haut