Chargement

Avoir ses règles est une expérience féminine. Il ne faut surtout pas considérer la menstruation comme une punition, une peine, un fardeau ou quelque chose. C’est le flux naturel des hormones féminines. Ces hormones protègent les os, le cœur, la libido, laa peau et plus encore. En plus la menstruation est souvent un baromètre de la santé reproductive d’une femme, montrant que son corps fonctionne bien. Les menstruations peuvent parfois être inconfortables et gênantes, mais on peut très bien vivre avec pour les bienfaits qu’elles procurent.

Culture et changement.

Les vues patriarcales subjuguent les femmes depuis des siècles. DH Lawrence (1885-1930), auteur britannique de Give Her a Pattern, a écrit: «Quand une femme est complètement elle-même, elle est ce que son type d’homme veut qu’elle soit. Quand une femme est hystérique, c’est parce qu’elle n’a pas tout à fait l’appui dont elle a besoin avec son partenaire. Il faut supposer que M. Lawrence croyait que les femmes de son époque étaient à la fois incapables de faire un choix sans la direction de leurs hommes et avez absolument besoin d’un homme pour contrôler leurs comportements émotionnels. La croyance selon laquelle les femmes sont en quelque sorte «moins que» les hommes ou sont responsables d’être une version préfabriquée de ce que la société masculine désire d’elles, et incapable de décider pour elles-mêmes, prévaut encore aujourd’hui.
Dans certaine culture la menstruation est encore aujourd’hui considérée comme insalubre, honteuse, malsaine et n’a d’égale dans son ignorance que par l’opinion non éclairée que les femmes menstruées sont émotionnellement friables, incapables, incompétentes et ont besoin d’une direction masculine. Un magazine a écrit un jour que « Si les hommes avaient leurs règles au lieu des femmes) … « La réponse est claire – la menstruation deviendrait enviable, digne, masculin. Les hommes s’en vanteraient fièrement comme le souligne le magazine Miss infos.
Il est imprudent de la part des femmes de continuer à perpétuer des stéréotypes négatifs et les inexactitudes culturelles concernant les menstruations qui survivent aujourd’hui. Ce faisant, nous ouvrons la voie à d’autres commentaires et croyances dénigrantes.
Si les femmes ne changent pas les connotations négatives et ne se débarrassent pas des croyances folkloristes extravagantes, alors la rhétorique honteuse se perpétuera comme cadeau inopportun laissé à nos filles et petites-filles.

Le respect pendant la menstruation.

Malheureusement, il y a des hommes et des femmes qui croient que la menstruation est un processus inutile et malsain qui peut mener à d’innombrables problèmes physiques et émotionnels.
Certains médecins vont jusqu’à suggérer le traitement par une médicalement avancé pour arrêter la menstruation chez toutes les femmes en âge de procréer.
Un produit a déjà été commercialisé, un médicament qui réduit les menstruations d’une femme à seulement quatre fois par an et qui créent un dangereux précédent en pensant que la nature du corps d’une femme est en quelque sorte imparfaite par rapport à son cycle hormonal normal.
Il y a bien sur des cas pour lesquels les femmes trouvent le soulagement médical nécessaire dans l’utilisation de ces médicaments. La menstruation douloureuse, la prévention des saignements prolongés ou comme une forme de contrôle des naissances ces médicaments ont un véritable avantage. Mais il faut s’opposer aux commentaires patriarcaux qui dictent la nécessité de donner un «traitement» médical pour empêcher les menstruations naturelles et sans complication.

Le sang menstruel représente l’essence de la féminité.

Seules les femmes peuvent pleinement comprendre les complexités et les expériences profondément personnelles de la menstruation. Et seules les femmes peuvent être les pionnières des changements culturels et sociétaux vers la compréhension que la menstruation est saine, naturelle et normale pour les femmes en âge de procréer.
Les femmes ne sont pas simplement des hommes castrés, d’ailleurs elles choisissent volontairement de devenir libre sur le web et s’exprimer naturellement. Nos corps sont uniques et la menstruation est un événement naturel et non mystique. Les corps des femmes n’ont pas besoin de « traitement » pour les menstruations. Les opinions sociétales doivent être reflétées dans le paysage actuel et ce sont les femmes qui doivent montrer la voie.
Pour, la femme au quotidien, nous avons besoin de reprendre notre respect de soi et de nous responsabiliser les unes les autres. La menstruation est une expérience finalement féminine et une célébration de la féminité. Toutes les femmes doivent se lever et se faire connaître en ne proposant pas d’excuser leurs comportements motivés par des raisons hormonales, en ne cherchant pas un «traitement» pour se débarrasser du cycle physique normal de la menstruation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En haut