Chargement

Grâce à l’aide d’un conseiller immobilier, vous avez réussi à trouver le bien immobilier de votre rêve en Israël. Il vous reste maintenant à finaliser l’achat et pour cela, vous pouvez également vous faire aider par ce professionnel. Si vous avez décidé de vous libérer de ses services, voici les étapes que vous devez suivre pour conclure l’achat de votre bien immobilier.

Signez le contrat

La procédure de signature de contrat est totalement différente de celle de France. Le contrat est rédigé par un avocat et ce dernier vérifie en amont tous les aspects juridiques relatifs au bien à acheter. Sachez qu’en Israël, la signature des avant-contrats ou promesses de vente n’est plus d’actualité. Les conditions suspensives de crédits sont également rares étant donné que ces derniers sont accordés en amont de votre projet d’achat.

Dans le cadre d’un achat immobilier en Israël, l’acquisition est ferme et la rétractation est synonyme de rupture de contrat. Une telle décision entraîne des pénalités contractuelles. Si vous êtes décidé à acquérir un bien immobilier, vous devez commencer par signer un acte de vente. Par la suite, vous devez procéder au paiement puis vos avocats respectifs procèdent à l’échange de documents administratifs.

Inscrivez votre bien immobilier au cadastre en Israël

Lorsque vous faites l’achat d’un bien immobilier de luxe en Israël, soyez prévoyant. Dès la signature du contrat de vente, enregistrez votre bien immobilier au cadastre via une inscription de sommation. Ainsi, le vendeur ne pourra pas vous arnaquer en cédant une deuxième fois votre bien immobilier. Après l’inscription, votre avocat versera au vendeur 20% de la valeur totale du bien. Dans le cas où vous avez eu recours à un crédit immobilier, votre établissement créditeur s’occupera de ce premier versement. Le reste est ensuite versé, une fois la vente conclue. En fonction de la décision du vendeur et de l’acheteur, il est également possible de faire un premier versement de 50% afin d’établir un meilleur climat de confiance.

Échangez les documents administratifs

Dans le cadre d’un achat immobilier en Israël, vous devez prévoir un certain nombre de situations notamment l’acquittement des taxes générées par la vente pour ne citer que le droit d’amélioration, les plus-values ou encore les droits de mutation. Ainsi, le transfert de la propriété au cadastre peut prendre plusieurs mois.

Une fois que vous vous êtes acquitté du montant de l’acquisition, vous pouvez prendre possession des lieux. Votre avocat et celui du vendeur procèdent alors à l’échange des documents administratifs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En haut