Chargement

Pour éviter qu’un grand arbuste ne nuise à votre propriété ou à votre sécurité, l’abattre n’est pas la seule issue. Vous pouvez tout simplement l’ébrancher. Cette opération permet de préserver sa santé et la beauté du paysage. Elle permet également de favoriser sa croissance. Bien que ce procédé puisse être réalisé à tout moment, sachez tout de même qu’il doit respecter le cycle de pousse du végétal. Ainsi, nous allons nous intéresser sur une saison assez complexe pour l’ébranchement, notamment le printemps.

Les avantages d’élaguer les arbres au printemps

C’est la période où la vie se ranime après les difficiles épreuves de l’hiver.  Pendant la saison printanière, on observe beaucoup de plantations avec des ramures abîmées sous les effets de la fraîcheur hivernale. Or, ces parties peuvent représenter un vrai danger pour les voisinages. Elles peuvent chuter à tout moment ou tomber brutalement. De ce fait, l’ébranchage doit être accompli le plus rapidement possible pour restaurer la sécurité. Le début du printemps est donc le moment idéal pour procéder à l’émondage. C’est aussi la bonne période pour se débarrasser des rameaux en mauvais état. Pour réaliser cette opération, il convient de faire appel à un élagueur professionnel. C’est un artisan spécialisé dans ce domaine et qui maîtrise l’art de l’élagage comme le bout de ses doigts.

De plus, pendant cette saison, les végétaux entrent dans une phase de pousse accélérée. Cela leur permet ainsi d’acquérir une immunité optimale contre les insectes nuisibles. Donc, à ce stade, les plantations sont plus résistantes aux différentes contraintes. De plus, la cicatrisation va se faire plus correctement pour favoriser le bien-être de l’arbuste. Par ailleurs, c’est le temps de repousse des fleurs et des feuilles. Dès lors, un ébranchement de mise en forme est très sollicité pour une bonne constitution du feuillage.

Les spécimens à ébrancher pendant cette période

Le camélia et le lilas comptent parmi les plantes qu’on peut tailler pendant la saison printanière.  Mais vous pouvez aussi procéder à l’élagage de vos jasmins et tant d’autres arbustes. Mais, dans tous les cas, la taille doit être faite quelque temps après leur fleurissement. Concernant les végétations à floraison estivale comme les abélias, les hortensias ou les hibiscus, il convient de les émonder en phase végétative. La sortie d’hiver est donc le moment le plus opportun pour ces arbres en particulier. Pour les feuillus, le mois d’avril est le plus propice à leur entretien. C’est le temps de montée de sève. Quant aux végétaux fruitiers  comme les pommiers ou les poiriers, leur taille doit être accomplie le mois d’avril.

L’importance d’un ébranchage respectueux

Bien que les plantes soient à leur forme pendant le printemps, vous devez quand même faire attention en les taillant. Peu importe le moment choisi, il y a quelques règles à respecter pour émonder efficacement et convenablement un végétal. Une mauvaise intervention peut causer de grands dégâts irréversibles. La moindre erreur pourrait également tuer votre arbre. Beaucoup de propriétaires ont essayé de s’en occuper eux-mêmes. Mais ils ont au final perdu leurs spécimens. Il est alors recommandé de faire appel à un élagueur professionnel pour tous vos travaux de taille. Il est qualifié et expérimenté dans cette opération. Il s’occupera donc d’enlever les branches malades et vos arbustes, arrangera leur forme et préservera leur santé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 × 1 =

En haut