Chargement

Les gens ont tendance à penser que le métier d’un élagueur se résout à couper ou à ébrancher un arbre. Il est vrai que c’est surtout l’objectif d’un élagage par contre la réalisation des travaux nécessitent beaucoup de technicités. Par ailleurs, pour obtenir un résultat qualitatif et dans le respect des normes, il convient d’utiliser des matériaux spécifiques. Dans cet article, nous allons vous parler des différentes techniques utilisées dans le domaine de l’élagage.

Comment élaguer un arbre ?

En effet, l’élagage a pour premier rôle de contribuer à la sécurité publique en anticipant les éventuels accidents pouvant être générés par la chute des branches. Par ailleurs, l’élagage fait partie de l’entretien des arbres. Au vu des enjeux, il serait donc plus judicieux de faire appel à un élagueur comme sur ce site : https://www.elagage-01.fr/ .

Il est à noter que l’élagage est une opération délicate qui consiste à couper les branches d’un arbre pour limiter sa croissance. Bien que les arbres présentent plusieurs avantages pour la santé, ils peuvent aussi être dangereux si son développement n’est pas contrôlé.

Par exemple, pour les arbres à proximité d’une installation électrique, si les branches sont trop près des câbles, elles peuvent causer un dérèglement voire couper les câbles en cas de vent. En effet, les arbres qui se trouvent en ville peuvent engendrer des accidents si sa taille n’est pas raisonnable.

Afin de prévoir les éventuels accidents, il convient de procéder à un élagage si vous constatez que sa taille peut présenter des risques.

Pour ce faire, vous devez d’abord faire une incision sous la branche. En fait, cette opération va permettre d’éviter un arrachement de l’arbre. Ensuite, vous pouvez commencer à couper progressivement les branches en faisant attention à la zone de cicatrisation. En effet, il faut faire attention, car si les branches ne sont pas coupées au bon endroit, la taille peut générer un dépérissement de l’arbre.

Concernant les outillages, vous pouvez utiliser un sécateur ou un ébrancheur pour les branches de taille petite ou moyenne. Par contre, pour des branches plus épaisses, il serait préférable d’utiliser une scie arboricole ou une tronçonneuse.

Les différentes techniques d’élagage

Il faut savoir qu’avant d’entreprendre un élagage, il faudra d’abord procéder à un diagnostic pour pouvoir déterminer le type de travaux à faire. En effet, les techniques à utiliser pour un élagage varient en fonction de l’état de l’arbre, de l’épaisseur des branches ainsi que l’environnement avoisinant l’arbre.

L’élagage sylvicole est une méthode qui consiste à faire remonter de manière régulière la couronne de l’arbre. Il s’agit en fait de monter la partie de l’arbre qui est constitué de la première branche à la cime. Cette pratique permet de réduire l’apparition des nœuds.

Il existe également la technique d’élagage ornemental. Elle consiste à adapter l’architecture de l’arbre à ses structures avoisinantes comme une maison, un câble électrique voire les autres arbres qui se trouvent à proximité. Et par ailleurs, lui donner un aspect plus esthétique.

Enfin, l’élagage fruitier, communément appelé arboriculture fruitière. Cette pratique est faite pour optimiser la végétation des arbres fruitiers. Il faut savoir que l’élagage est recommandé dans la culture des arbres fruitiers pour favoriser la récolte.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

5 × cinq =

En haut