Quelles sont les démarches à suivre pour obtenir un permis de conduire suisse ?

permis de conduire

En matière de sécurité routière, la Suisse est réellement un exemple à suivre. En effet, les accidents sont très rares dans le pays. Cela est sans doute dû au fait que les conducteurs doivent passer par plusieurs étapes avant l’obtention d’un permis auto. Pour ceux qui veulent sauter le pas, voici les différents points incontournables à prendre en compte.

Les principales normes du permis suisse

En Suisse, il ne suffit pas pour les automobilistes de connaître le code de la route. La première condition est d’avoir 17 ans (les démarches peuvent débuter deux mois avant son anniversaire). Par ailleurs, le principal concerné devra commencer par des cours de premiers secours. En effet, c’est un passage obligatoire avec, à la clé, un certificat à renouveler au bout de 6 ans. À part cela, les autorités helvétiques réclament aussi un examen de vision. Ils doivent s’assurer que la personne dispose d’une vue suffisamment effective pour pouvoir conduire une voiture. Une fois que tous les justificatifs concernant ces deux éléments sont à disposition, il suffit de faire sa demande en remplissant un formulaire actuellement disponible en ligne. Il faudra ensuite déposer son dossier auprès du service des automobiles le plus proche de son domicile.

Par ailleurs, une fois que le dossier est validé, il est nécessaire de passer une épreuve théorique. Les candidats seront notamment confrontés à des QCM ou Questions à Choix Multiples, portée sur les règles qui s’appliquent sur les routes suisses. Aujourd’hui, c’est une étape plutôt simple à passer à condition de rédiger correctement. Des plateformes en ligne ou des applications sont capables de fournir des cours plutôt complets pour correctement se préparer aux échéances. Il est possible de passer cet examen autant de fois qu’il le faudra. Néanmoins, chaque session coûtera entre 30 et 40 francs. Mais avant tout cela, il est évidemment nécessaire d’apprendre à conduire.

Faire appel à une école de conduite

Si l’examen théorique est réussi, le candidat devient alors élève conducteur et peut rouler, mais accompagné. En parallèle, suivre des cours de sensibilisation routière est obligatoire avec un quota horaire à compléter. Une fois l’âge de 18 ans arrivé et toutes les conditions remplies, il est possible de passer par l’examen pratique. Pour être sûr de le réussir, il est conseillé, au préalable, de se tourner vers une auto-école, car les examinateurs sont assez stricts. C’est un passage incontournable pour pouvoir se confronter à plusieurs types de situations sur la route.

Prendre des cours auprès d’un professionnel aidera beaucoup les futurs conducteurs à assimiler aisément la conduite de véhicule. C’est un investissement à faire, surtout pour les candidats qui ont besoin d’un réel encadrement dans des conditions optimales. De précieuses recommandations et un accompagnement personnalisé seront fournis. Il s’agit là d’un moyen efficace d’obtenir le permis auto Genève à l’essai de 3 ans et réussir les années de test sans encombre dans le but d’obtenir une autorisation définitive. 25 heures de cours peuvent coûter entre 3400 et 3800 francs en moyenne.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 + onze =

Back To Top